Petite projection geek

PC Jeux Spécial Été 2009 nous a proposé un petit dossier très intéressant, sur l'avenir du jeu vidéo PC, sous l'angle des technologies. Cela m'a donné envie de réfléchir un peu à la question...

futur


Le dossier en question nous présente rapidement les technologies suivantes, nous expliquant ce qu'elles peuvent apporter au jeu et l'avenir qu'on peut leur prédire :

  • Le relief : retour sur les technos de stéréoscopie grand public déjà disponible aujourd'hui (même si nous n'en sommes encore qu'aux balbutiements et que les prix restent assez élevés).
  • Windows Seven : un OS plus stable et plus performant que Vista (il était temps), avec de nouvelles possibilités apportées entre autre par DX11 (tessellation). Sortie octobre 2009.
  • Les gants de contrôle Peregrine : PC Jeux lui donne plutôt une utilité dans les MMOs ou les STR, pour remplacer les contrôles au clavier. Mais le concept mériterait semble-t-il encore quelques améliorations, par exemple l'ajout de capteurs gyroscopiques. Sortie décembre 2009.
  • Le casque de contrôle neuronal : encore plus loin dans ce qu'on croyait relever de la science-fiction. Le contrôle d'une interface par la pensée n'en est vraiment qu'à ses débuts, bien que les possibilités soient assez impressionnantes... même si, pour le moment, l'intérêt profond de ce type de périphérique dans un contexte vidéoludique m'échappe vraiment et semble plus tenir du gadget que d'autre chose. Sortie théorique : 2010.
  • Le browser gaming : en pleine expansion, ce vecteur de diffusion du jeu vidéo est déjà assez impressionnant. En clair, il s'agit de jouer à de vieux titres, ou des titres "légers" technologiquement (pour l'instant), directement à partir de son navigateur (quelque soit l'OS et la config'). Quake Live est un bon exemple, le très prometteur Battlefield Heroes également. Les avantages sont nombreux : l'abandonware y trouvera un second souffle (plus besoin d'émulateurs), les jeunes développeurs pourront se faire un nom en codant avec des technologies "simples", le "casual gaming" y trouvera son compte... Sortie théorique : 2010.
  • Le cloud gaming : pour résumer, cela se présentera comme les plateformes communautaires de jeu actuelles (Steam...), sauf que les jeux "tourneront" sur des ordinateurs distants et que vous jouerez en streaming. Un exemple : vous jouerez à Crysis sur un macbook sans problème... le rêve ! Tout bénèf' pour tout le monde, vu que ce mode de diffusion rendra le piratage totalement caduc. Reste à attendre des connexions réellement capables d'encaisser ce genre de débits (et hors de Paris, aussi...). Sortie théorique : 2011.
  • La physique : PC Jeux prédit une réelle amélioration des moteurs physiques dans les jeux, permettant notamment enfin des décors vraiment destructibles, par exemple. Ou encore des environnements réalistes. Sortie théorique : 2012.
  • Le tactile : Microsoft et sa "Surface" on fait leur effet, semble-t-il. Sur une superficie moins importante, cette technologie pourrait par exemple remplacer la souris... les applications pour les MMOs, par exemple, paraissent assez évidentes également. Sortie théorique : 2012.
  • Le jeu vidéo 2.0 : développement de SDK très puissants permettant un jeu participatif et communautaire. Déjà existant mais PC Jeux prévoit l'explosion du concept pour 2012 environ.
  • Le "Projet Natal" de Microsoft, s'il est bien développé sur PC également : un peu inspiré de ce que Nintendo propose avec la Wii, il s'agit d'une techno destinée à la XBox et qui permettra de réellement contrôler les jeux sans périphérique traditionnel (pad, wiimote, clavier/souris...), grâce notamment à des systèmes de reconnaissance vocale, faciale et des mouvements. Sortie théorique : 2013.


futur
Voilà pour le résumé, pour celles et ceux qui auraient loupé l'article (oui, "celles", je ne perds pas espoir d'intéresser aussi quelques représentantes de la gente féminine). Ce que je retiens de tout ce beau monde, ce sont surtout le cloud gaming et le browser gaming. Deux technologies qui, si elles proposent des choses assez différentes, reposent sur le même concept simplissime : dématérialiser totalement le jeu vidéo et le dégager des contraintes qui sont aujourd'hui les siennes. Imaginez : vous achèterez vos jeux directement de chez vous, vous n'aurez (presque) rien à installer, pas de soucis de configuration matérielle, pas de drivers, tout sera jouable sous n'importe quel OS... à mon avis, de quoi redonner un formidable avantage au jeu PC ! C'est d'ailleurs le postulat de PC Jeux : "Le PC est l'avenir du jeu vidéo"... effectivement, même si on imagine bien que ces technologies vont également finir par voir le jour sur console, elles resteront très certainement tributaires d'une marque, le business restant le business. Par contre, un PC sous Linux reste un PC, ça ne change rien pour les éditeurs...

Après, concernant les autres technologies, le plus intéressant est à mon sens du côté de la stéréoscopie et du tactile. Personnellement, je ne voyais pas forcément les applications grand public à l'échelle du PC avant quelques années. Je crois que quand le relief sera vraiment installé, avec des prix abordables, des lunettes confortables, etc. nous ne pourrons plus nous en passer ! Petite mention spéciale à la gestion de la physique, également, même si je trouve qu'on nous promet une physique réaliste depuis un moment déjà et que rien de franchement concret n'a encore été proposé (malgré de grands progrès).

futur
Le reste fait quand même un peu "gadget" pour le moment, et je suis assez dubitatif quand à la plus-value du Projet Natal, par exemple. Gesticuler devant un écran, pourquoi pas, mais pour ma part ça me tente assez peu (je ne suis pas un "casual gamer" au sens où on l'entend dans le marketing).

Une autre piste que le magazine n'a pas trop abordée, mais qui sera à mon avis l'une des tendances majeures de ces prochaines années, c'est le respect de l'environnement. Économies d'énergie, nocivité réduite des composants... je ne me prendrai pas pour Nostradamus, mais ça me semble incontournable, que ce soit d'un point de vue marketing ou simplement parce que nous n'aurons pas le choix.

Quoi qu'il en soit, le futur est vraiment à portée de main ! Je nous vois déjà manipuler un environnement de travail holographique, jouer dans une réalité virtuelle enfin opérationnelle... oui, je fais référence à Minority Report et à Avalon. En gardant bien à l'esprit que tout progrès nécessite qu'on prenne garde à ce qu'on en fait, bien sûr (les films sus-cités ne montrant tout de même pas des modèles de sociétés épanouies). De mon côté, en attendant de pouvoir enfin vendre ma voiture pour acheter un téléporteur domestique, je vais me contenter de lorgner du côté des disques durs SSD, en rêvant au gain de performances que ça apportera à mon prochain PC... c'est déjà un bon exemple de modernité informatique, à mes yeux ! ^_^

  • Le cloud gaming d'OnLive :


  • La "Surface" de Microsoft :