Scènes cultes : dix-septième

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un film pour lequel je n'ai pu dénicher que très peu d'extraits de bonne qualité. Il est vrai qu'il est plus simple de trouver des vidéos tirées de blockbusters que des morceaux choisis du film de David Lynch, The Straight Story...

Straight

... et pourtant, que ce film est génial ! Certainement pas aussi grand public que d'autres, avec un rythme vraiment particulier (pour ne pas dire lent), pas vraiment d'acteurs "bankable" et un sujet peut-être trop original pour intéresser tout le monde. Mais quel film ! Je n'ai pas été avare en superlatifs dans les seize billets "Scènes cultes" précédents, mais je pourrais décemment pas comparer Une Histoire vraie (titre français) avec les autres long-métrages dont j'ai parlé jusque là, tant il est empreint d'une pureté jusque là inégalée.

Car The Straight Story est une merveille, tant sur le fond que sur la forme. Concernant le fond, le titre français explique en lui-même une partie de l'impact que peut avoir le film : il est tiré d'une histoire vraie. Dans deux acceptions de "vrai" : les faits se sont réellement déroulés, et le film parle d'humanité, de sentiments et de valeurs on ne peut plus respectables : l'amour, l'amitié, la droiture et bien entendu la famille. D'ailleurs le titre original est également très intéressant : il reprend ce sens de droiture, d'intégrité... mais "Straight" est également le nom de famille du héros de ce film, Alvin Straight, de sa fille et de son frère. Génial.

Straight
L'humanité, j'en parlais plus haut, est omniprésente dans ce film. On peut y voir, dès le départ, une critique de la société américaine rurale, celle qu'on ne voit que très rarement au cinéma. Les conditions de vie (cala)miteuses de ces classes sociales laissées pour compte, l'absence de sécurité sociale, l'argent qui fait défaut... cependant, tout au long du périple d'Alvin, nous verrons en quoi les rapports humains entre ces gens simples peuvent transcender la misère ambiante et émouvoir le spectateur comme rarement.

"Périple", ou odyssée. Oh, pas celle d'Ulysse, non. Celle d'un homme à qui la vie a beaucoup pris qui, arrivé au crépuscule de son existence, décide de faire la paix avec son frère, lui-même en très mauvaise santé. L'odyssée d'un homme qui, faute d'autre moyen, décide de parcourir les centaines de kilomètres le séparant de son frère juché sur un tracteur-tondeuse, tirant une remorque faite-maison. Un voyage que tous pensent impossible, mais qui, par l'acharnement du vieillard têtu et les nombreuses rencontres qu'il fera, va prendre une dimension bien plus grande que le simple déplacement entre un point et un autre. Un voyage cathartique pour Alvin Straight, qui veut le réaliser seul et par ses propres moyens, jusqu'au bout, mais qui ne rechigne pas à dispenser sagesse et bon sens autour de lui durant tout son périple. Une fois de plus, une odyssée vraie.

Straight
Cette approche mesurée et respectueuse de la vie des gens simples, dans l'Amérique profonde, est d'une finesse formidable. Loin d'être un pamphlet, le film met en exergue les problèmes de cette société mais tend plutôt à dire que l'entraide et l'humanité peuvent venir à bout de l'adversité. On pourrait y voir de la naïveté, mais ce n'est pas ça : The Straight Story traite de l'Homme, un point c'est tout. S'il montre bien tout ce qui ne va pas dans la société américaine rurale, il tend finalement surtout à rendre un hommage vibrant à un homme d'exception, ainsi qu'à tous les anonymes qui ont croisé sa route. Personnellement, vous l'aurez compris, ce film m'a beaucoup ému.

En tant qu'objet filmique, maintenant, Une Histoire vraie s'impose également comme un véritable bijou. Lynch enchaîne les scènes intimistes poignantes et les panoramas grandioses avec une maestria bluffante. Les images sont souvent extrêmement soignées, les acteurs réalisent un sans-faute absolu et la musique est très réussie. De plus, malgré un sujet grave au départ, l'humour reste bel et bien présent. Non, vraiment, je ne vois aucun reproche à faire au film !

Je ne saurais que le recommander à tous, malgré son rythme. Je pense qu'on ne peut que sortir grandi d'avoir vu ce film. Il s'en dégage une impression extrêmement agréable d'avoir assisté à l'exploit d'un homme simple, ce qui, dans la perspective du fait qu'il s'agit d'un récit véridique, est encore plus émouvant. La galerie de personnages présentée dans Une Histoire vraie suffit presque à elle seule à redonner foi dans le genre humain. Formidable.

Les (trop) rares vidéos, maintenant : la bande-annonce et un extrait en VO. Je n'ai rien trouvé d'autre qui soit exploitable, aussi vous recommanderais-je de dénicher le DVD quelque part, ne serait-ce qu'en location !



Pour finir, un extrait de l'OST, magnifique, que j'ai seulement pu récupérer sur Youtube...


Straight