Étiquette : docu

Une chouette émission : 24 FPS

Gamekult, que je considère aujourd’hui comme le seul site web jeu vidéo généraliste de France un tant soit peu fréquentable, après le total naufrage mercantiliste de Gameblog et le rachat malencontreux de Jeuxvidéo.com, ne finit pas de m’étonner par la qualité de certains de ses contenus. Je suis loin d’être un fan du site, je suis souvent en désaccord avec leurs tests, mais ils font du bon boulot. Notamment sur leurs vidéos « annexes »…

J’ai découvert récemment la série « 24 FPS« , avec un premier épisode de très bonne qualité, au sujet de fort bon goût : les liens entre John Carpenter et le jeu vidéo. Concernant les autres vidéos de la playlist, je n’ai pas encore pris le temps de regarder, mais avec des choix d’auteurs tels que Kurosawa ou McTiernan, je suis conquis d’avance !

Pour le moment, je vous laisse en compagnie du papa de Jack Burton et de Snake Plissken. Enjoy!

 

2010

Je vous souhaite une très bonne année 2010 !

Ce petit billet sera l’occasion de faire un peu le point sur l’année passée, sur toutes les bonnes résolutions 2009 que je n’ai pas tenues et sur ce que je prévois dans les mois à venir…

Lire la suite

To geek or not to geek ?

Oui, je sais, j’aurais dû l’écrire « g33k », m’enfin j’essaye de rester aussi sobre que possible. Un petit lien vers un chouette reportage sur les geeks, que personnellement je trouve très bien fichu.

Avant tout, merci à mon poto Dam, de ccm popculture, pour m’avoir retrouvé cette vidéo.

Mais de quoi je parle, au fait ? Du docu Suck my Geek, de Tristan Schulmann et Xavier Sayanoff. Voici la vidéo en streaming de cette production d’ores-et-déjà considérée comme culte (et tellement geek). [Edit 2012] : plus de site officiel en ligne, je ne sais pas s’il est toujours possible d’acheter le film…

Passons sur les détails, mais j’ai notamment eu le plaisir d’apprendre enfin pourquoi je vénérais Alexandre Astier comme un dieu depuis des années, que je ne suis pas le seul à penser du mal de S. Royal et de Télérama, que Kevin Smith sait vraiment parler (revoyez Dogma) et que Werber me conforte dans mon opinion sur le Nouvel Obs

Suck my Geek présente avec humour et justesse l’univers protéiforme des geeks, de façon intelligente et pour une fois pas (trop) caricaturale. Enfin si, forcément, mais c’est aussi un peu ça, être un geek.

Diantre, à l’exception du cosplay, de la mécanique quantique et du GN, j’ai tous les vices présentés dans ce reportage. Cooool !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén